Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit 
les

LOISIRS CREATIFS

 Scrapbooking, Pergamano, Powertex, Pam (porcelaine froide),

ETC ETC.........!!!!!
et des choses Diverses...
de

" PETITE CHOUETTE "


,

 

BIENVENUE
sur mon BLOG
et n'oubliez pas de me laisser des petits coms pour me dire ce que vous en pensez merci....!

 

Un Espace De Liberté...

  • : Le blog de petitechouette
  • Le blog de petitechouette
  • : Un petit espace pour venir discuter de tout et de rien!!! un endroit de détente, d'amitié, mais aussi pour le SCRAPBOOKING (un loisir créatif qui m'a séduite européen ou américain ligth mais tellement passionnant) et parfois peut être quelques coups de gueule!!!!!
  • Contact

Profil

  • petitechouette
  • j'ai 69 ans, dans mon corps mais pas dans ma tête,lol, 
 je profite au maximum de ma petite famille, que j'aime et que j'adore.
 j'aime mes amis les vrais, je me donne à fond dans tout ce que j'entreprends. 
 je m'occupe comme je peux et surtout
  • j'ai 69 ans, dans mon corps mais pas dans ma tête,lol, je profite au maximum de ma petite famille, que j'aime et que j'adore. j'aime mes amis les vrais, je me donne à fond dans tout ce que j'entreprends. je m'occupe comme je peux et surtout

Bienvenue

 

 

pour petite chouette 



FreeCompteur.com

 

AUX AUTEURS

Il m'arrive d'utiliser des images ou des textes glanés sur le net ou sur des blogs et des sites , 
je LES AIS TROUVE TROP BEAUX, 
que je n'ai pu resister  
si vous êtes L'AUTEUR 
(vous devriez être flatté) 
et souhaitez que je supprime 
vos textes et images, 
MERCI de me le dire GENTIMENT,
où bien donner moi un lien 
si vous voulez que je vous fasses connaitre
 MERCI, BEAUCOUP
et ne m'en veuillez pas !!!
AUSSI POURQUOI?
vous faites de si jolies choses?
ou vous ecrivez de si beaux poëmes?
moi suis pas douée lol mdr

 

 

48616041 p 

  mini b11 

MERCI A VOUS

 

L'amitié c'est beau  !


MySpace Graphics 

Une petite trace de votre passage
me ferait un très grand plaisir !

7yb4xo9.gif 

 





 

 

 

 

 

 

 

 

 

31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 23:03

MA PUCE 
(elle se reconnaitra j'espère)
cgq02ppu.gif
JE VIENS TE SOUHAITER
UNE 
BONNE ET HEUREUSE 
ANNEE 2008
QUE CELLE CI T'APPORTE 
TOUT 
CE QUE TU SOUHAITES, 
que tes DESIRS
SE REALISENT LE PLUS VITE POSSIBLE, 
mais 
QUE 
celle ci 
T'APPORTE SURTOUT
LA SANTE
L'AMOUR
L'AMITIE
LES JOIES
LE BONHEUR
 alors
je te SOUHAITE
UNE BONNE ANNEE 
ET 
PLEIN 
DE 
GROS BISOUS 
MA PUCE

undefined

undefined
BONNE-ANNEE-2008.GIF

Repost 0
Published by petitechouette - dans DIVERS
commenter cet article
30 décembre 2007 7 30 /12 /décembre /2007 11:19


COMMENT OBTENIR UNE

MELODIE
 
de 

BONNE ANNEE


- ORCHESTREZ AVEC BONHEUR LES FETES DE FIN D'ANNEE !

- COMPOSEZ AVEC VOS PROCHES 
LE REFRAIN DES JOURS HEUREUX !
 
- ENTONNEZ LE CONCERTO EN RIRE MAJEUR DE L'AMITIE !

- REPRENEZ EN CHOEUR LE REFRAIN DES MOMENTS JOYEUX !

- FREDONNEZ LES 4 SAISONS  DE VIVE LA VIE !

- LAISSEZ VOUS ENTRAINER PAR LES VALSES DES ETRENNES !

- VIBREZ AUX SONS DES CORDES DE LA PROSPERITE !

- PROVOQUEZ L'HYMNE A LA JOIE !

- EVADEZ VOUS SUR L'AIR DE MUSIQUES TROPICALES !

- REVENEZ EN PLEINE SANTE SUR L'AIR SATISFAIT
 D'UNE EXELLENTE ANNEE COMBLEE DE 

MEILLEURS VOEUX !



undefined
2008




 

La Nouvelle Année arrive à grands pas
et je viens vous
présenter
mes MEILLEURS VOEUX
Pour
2008

Que l'année nouvelle vous apporte,
ainsi qu'à votre famille
et tous vos  proches,
tout ce que vous pouvez désirer de meilleur mais surtout
une excellente Santé,
de l’Amour à profusion,
de l’Amitié vraie,
des Joies,
du Bonheur,
la Paix dans vos cœurs et dans le monde, 
plus de personnes affamées,
plus de sans abris,
plus de personnes dans la peine, 
plus de personnes malades,
qu'on trouve le plus vite possible les remédes pour soigner ces saletés de maladie.
et beaucoup de pépéttes
pour les uns et les autres,
que les riches pensent aux pauvres.
Que tout ailles bien dans ce monde
un peu déboussolé.

Aux douze coups de minuit,
 
j'aurai une pensée pour chacun de vous 
et plus particulièrement
pour les personnes qui sont 
seules,
dans la peine,
dans la maladie
En ce qui me concerne,
cette année avec vous
m'a apporté
beaucoup de bonheur et
je suis certaine qu'il en sera de même
pour cette nouvelle
ANNEE
2008








qu-est-ce-que-je-t-aime-toi.JPG



BONNE ANNEE 
ET 
GROS BISOUS

Repost 0
Published by petitechouette - dans DIVERS
commenter cet article
23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 07:53

9657y7ooieykb5.jpg
 A VOUS TOUS ET VOUS TOUTES

je vous souhaite 
un

TRES BON & JOYEUX
NOEL

6boules.gif

180.jpg

PLEIN DE 

DOUCEUR

D'AMOUR

que la joie soit dans
 vos coeurs
mais 
ayez 

une petite pensée
pour tous ceux qui n'ont
pas le privilège d'être reunis


une petite pensée
pour tous les enfants qui n'auront pas de cadeaux dans leurs petits souliers

une petite pensée 
pour les personnes âgées 
où moins agés
qui sont seules

une petite pensée 
pour les malades

une petite pensée

pour les sans abris 

une petite pensée

pour ceux qui ont faim

une petite pensée
pour tous ceux où il y a la guerre
que la PAIX vienne VITE


une petite pensée 
pour les enfants 
qui n'ont plusde parents
ni de famille

une petite pensée 

pour les parents qui n'ont pas la joie 
d'avoir leurs enfants
avec eux
,

une petite pensée

pour tous ceux qui sont partis et 
qu'on voudrait avoir encore avec nous


une petite pensée

pour les uns et les autres

et aussi

une petite pensée

pour qui 
NOEL

ne serait pas 
NOEL

et 
qu'on oublie


LE PETIT JESUS 
(dans la crêche)

à la base c'était ça
NOEL 
non???
ALORS


JE VOUS SOUHAITE 

"UN JOYEUX NOEL"

PROFITEZ BIEN 

LES UNS DES AUTRES
&
DITES VOUS 
dans le creux de l'oreille

COMME JE VOUS LE DIS
AUJOURD'HUI


"JE VOUS AIME"
amour-1-.JPG JOYEUX NOEL
undefined

Repost 0
Published by petitechouette - dans DIVERS
commenter cet article
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 07:41

COMME BRUNO ME L'A DEMANDE SI GENTIMENT 
HISTOIRE D'EN FAIRE PROFITER TOUT LE MONDE
 VOICI 

"MA CRECHE ET MON ARBRE DE NOEL"

IMG-5072.JPGIMG-5081.JPG

vue d'ensemble  de droite et de gauche

IMG-5085.JPGIMG-5084.JPG

DETAILS
IMG-5074.JPGIMG-5078.JPG
la creche et la fontaine (elle marche elle coule)
IMG-5079.JPGIMG-5096.JPG
petits personnages qui descendent vers la fontaine  

IMG-5086.JPG 
là au fond on voit un chameau et son chamelier arrivés, ils devancent les rois mages (rire) sur le devant le marchand de fagots et sa femme et un berger et ses moutons

 IMG-5107.JPGIMG-5089.JPG
les bergers et leurs moutons (à gauche), une boule choisi par mes petits enfants pour que leur tatie "Pinouette" soit avec nous (ma soeur décédée le 5 janvier 2006)

IMG-5087.JPGIMG-5094.JPG

bergers, bergères et petits moutons,

 IMG-5104.JPGIMG-5091.JPG 
 

mon petit singe et mes ours  avec mes petits anges

IMG-5070.JPG  

mon petit ange, et les petites biches et le cerf, une vue d'ensemble de la creche,

IMG-5077.JPGIMG-5083.JPG
     
vue d'ensemble de la creche

 

et mon petit arbre de NOEL
comme on ne fait pas NOEL chez nous
on a mis le petit 

VOILA J'ESPERE QUE MA CRECHE VOUS AURA PLU????
merci d'être venu sur mon blog
BONNE SOIREE
et 
BONNE NUIT

Repost 0
Published by petitechouette - dans DIVERTISSEMENT
commenter cet article
15 décembre 2007 6 15 /12 /décembre /2007 20:55



LES BONNES INTENTIONS


 
Ils étaient tois petits lutins dans cette forêt du Nord.

Le premier s'appelait PIC, 
le second s'appelait PIC, 
et le troisième s'appelait COLEGRAM: 

PIC, et PIC et COLEGRAM....

A COLEGRAM, qui était tout petit, 
on n'avait pas encore donné de tâche à sa mesure, 
et pourtant il brûlait de se rendre utile.
"Je m'occuperais des hommes, décida-t-il, 
et je ferai leur bonheur." 
Et il partit sur le chemin, tralala! 
en chantant son plaisir à tue-tête...
Il marcha longtemps sans rencontrer personne, 
puis il vit un vieux vagabond dont les guenilles pendaient et 
dont les orteils passaient par tous les trous de ses bottes... 
Il errait de-ci, de-là sous les arbres, 
rammassant en grand tas les feuilles sèches pour se coucher dessus. 
"Comme il est vieux! Comme il est pauvre! 
songea COLEGRAM. 

Je vais le tier de sa misère."

Aussitôt, il dit : 

PIC  et PIC et COLEGRAM 
BOUR et BOUR et RATATAM 
AM, STRAM, GRAM..."

et il fit dans l'air trois petits signes avec ses mains. 
Miracle  ! les feuilles mortes se changèrent en pièces d'or!
Quand il s'en aperçut, le vieux devint fou. 
Il les prenait à poignées, les faisait ruisseler entre ses doigts, 
pleurait et riait en même temps. 
Puis il enleva sa houppelande et commença d'entasser dedans les pièces d'or :  
bien sur, il voulait tout emporter.
La houppelande était en guenilles ; quand il la releva, 
il plut de l'or par tous les trous. 
Mais ce qui restait était encore bien assez lourd.
Quand il l'eut sur le dos, il tébucha, tomba sur les genoux, 
puis de tout son long, et resta couché par terre, 
écrasé sous le poids de cet or. 

"Oh! Ah! se dit COLEGRAM. 
Je croyais bien faire...."

Une autre fois, il arriva sur la lisière de la forêt où est la cabane du sabotier.
Il avait neigé trois jours durant; 
on ne voyait plus rien sur la terre, et, 
oh! que le froid était vif!
Derrière sa fenêtre, 
la petite sabotière écrasait son nez sur la vitre et 
COLEGRAM l'entendit qui pleurnichait!

"Je ne vois plus mes fleurs, 
elles sont sous la neige!...

- attends, dit tout bas
  COLEGRAM, 
je vais l'enlever."
Aussitôt il dit : 

"PIC et PIC et COLEGRAM
BOUR et BOUR et RATATAM
AM, STRAM, GRAM...."

et souffla sur la neige, et la neige fondit, et les fleurs apparurent.
Mais quand la neige ne fut plus là pour les préserver, 
ce fut le froid qui les mordit; en un clin d'oeil, 
elles se recroquevillèrent et devinrent toutes noires.
"Hi! hi! hi! piaillait maintenant la sabotière, 
mes fleurs sont gelées! mes fleurs sont mortes!

-Oh! Ah! se dit COLEGRAM. 
Je croyais bien faire..."


Et ce fut ainsi chaque fois.... 
Quand il soufflait dans la cheminée pour attiser le feu, 
il se trouvait que la ménagère voulait 
juste un petit feu de braise pour mijoter sa soupe, 
et la soupe brûlait sur les flammes trop vives.
Et quand il soulevait un fagot sur le dos d'un bûcheron, 
le bûcheron perdait l'équilibre et culbutait, jambes par-dessus tête.
Cela finit par ce savoir. 
Chaque fois qu'il leur arrivait un ennui, les gens des hameaux criaient :
"C'est COLEGRAM! hou! hou! COLEGRAM!"
Alors COLEGRAM s'en alla tout au fond de la forêt et se mit à pleurer.
Qu'allait-il faire maintenant, puisque toutes ses entreprises tournaient mal?
Un si petit COLEGRAM qui pleure dans une si grande forêt, cela fait pitié, 
n'est-ce pas??
La forêt eut pitié en effet : 
elle agita ses feuilles qui dirent en bruissant
"Chui! Chui! Réfléchis!" 
Le Sanglier grogna :
Hon! Hon! fais attention!"
et la mésange fit :
"Piwit! va moins vite!"
Alors le sourire revint sur le visage de COLEGRAM. 
Il repartit à pas de loup vers les villages : 
cette fois-ci, on allait bien voir!
Au revers du fossé, un petit mendiant geignait.
A sa maigreur, à ses mains tordues, à son nez pincé, 
on voyait bien qu'il mourait de faim.
"Pauvre petit! dit COLEGRAM, je m'en vais le sauver."
Aussitôt, il ouvrit la bouche pour dire
"AM, STRAM, GRAM" 
et faire apparaître une table avec pâtés, 
des rôtis, des gâteaux et des flacons de bon vin. 
Mais, de loin, la Forêt agita ses grands bras :
"Réfléchis!"
Et, comme un faible écho sur un souffle de vent, arriva le cri du Sanglier : 
"Attention!"
et puis celui de la Mésange : 
"Va moins vite!"
et COLEGRAM se dit:
"Si je lui donne tout ça à manger, 
sûrement il aura une indigestion et mourra étouffé....."
Alors il remua tout doucement ses mains roses dans le soleil 
et chanta pas plus fort qu'un grillon des champs:

PIC, et PIC et COLEGRAM,
BOUR et BOUR et RATATAM,
AM, STRAM,GRAM....

Et la rosée des fleurs se changea en miel 
qui coula doucement dans la bouche du pauvret, 
et une chèvre apparût, 
qui s'arrêta sur la route juste le temps qu'on lui tire un peu de lait, 
plein la corolle de trois liserons. 
Cela fit un petit repas léger, juste ce qu'il fallait pour l'instant, 
et l'enfant ne mourut pas.
maintenant COLEGRAM a compris ; 
les gens des hameaux le bénissent pour sa bonté et sa grande sagesse.
Et quand un bruit léger s'élève des clairières, 
à l'heure des brumes, 
et sembre vous entraîner le coeur dans son vol joyeux, 
sachez que c'est lui qui s'en va dans le petit vent du soir, 
tout doucement, soulager


-pas trop à la fois!
-pas trop vite!
-un peu de la longue misère des hommes.


auteur
MARIE COLMONT
J'ESPERE QUE CETTE PETITE HISTOIRE VOUS AURA PLU
JE VOUS SOUHAITE UNE DOUCE NUIT 
PLEINE DE JOLIS REVES
 BONNE SOIREE 
BISOUS

Repost 0
Published by petitechouette - dans DIVERTISSEMENT
commenter cet article
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 07:07


UNE RECONCILIATION

"la vieille Nane raconte à l'enfant la querelle
survenue entre la fourchette et la cuiller.


En ce temps là, petit, la fourchette et la cuiller 
se disputaient sans cesse sur notre table, 
si bien que j'étais obligée de les mettre, 
l'une à droite, l'autre à gauche de l'assiette de ton père.
La fourchette prétendait être la plus utile que la cuiller; 
et la cuiller soutenait le contraire.
Elles décidèrent un jour d'aller demander 
à leurs grandes soeurs du jardin, 
la fourche et la pelle, de juger leur querelle.
Les voilà parties. Moi, je tournais le dos.
En route, une pie les aperçut, l'aspect brillant de ces objets l'attira.
 Elle s'approcha et saisit la cuiller dans son bec 
pour l'emporter dans son nid.

"Au secours !" cria la pauvre cuiller.

Alors, la vaillante fourchette donna dans le croupion de la pie
 un tel coup de ses quatre pointes que l'oiseau lâcha prise et 
se sauva en jacassant de douleur.

"Bravo, fourchette ! dit la cuiller, tout attendrie. 
Que tu piques bien !".

Un peu plus loin, 
pour franchir la rigole où ton père puise l'eau de ses arrosages, 
les deux voyageuses s'embarquèrent dans une nacelle 
qui n'était qu'une écorce de melon creusée par un rat.
Ce bateau s'emplit et s'enfonça.

"Nous coulons ! cria la fourchette.
 Et nous allons nous rouiller au fond !.
- Courage !" répondit la cuiller. 

Et elle écopa sans arrêt l'eau dans la barque 
pour la rejeter dans la rigole, 
si bien qu'on put revenir au bord avant le naufrage.

"Bravo, cuiller ! dit la fourchette, tout attendrie.
 Que tu puises bien !"

Chacune ayant ainsi reconnu le vrai mérite de l'autre, 
elles jugèrent inutile d'aller plus loin, rentrèrent à la cuisine ; 
et c'est depuis cette aventure que, 
les voyant devenues de bonnes amies, 
je les place ensemble côte à côte, 
à droite de l'assiette de ton père.

auteur L.BOURLIAGET,
"la maison qui chante"




FOURCHETTE1.jpgCUILLERE.jpg

ASSIETTE.jpg

Repost 0
Published by petitechouette - dans DIVERTISSEMENT
commenter cet article
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 18:04



650197872-small.jpg




LETTRE AU PERE NOEL

Une lettre au père noël
Pour lui dire tout simplement
Pense un peu à tous ceux que j'aime
Et qui rêvent de toi tout le temps.
refrain

Seme du haut de ton chariot tiré par tes 9 rennes
La paix dans le monde
Et pense aux personnes seules enfants et adultes
Qui n'ont pas la chance que nous avons, 
et
Mets leurs dans leurs petits souliers
Tous les rêves auquels ils pensent
Et qu'ils ne peuvent avoir
Argent, Bonheur, 
AMOUR,
Et qu'ils puissent manger à leur faim.

Une lettre au père noël
Pour lui dire tout simplement
Pense un peu à tous ceux que j'aime
Et qui rêvent de toi tout le temps.
refrain

MERCI 
PERE NOEL

piccfr.jpg 

Repost 0
Published by petitechouette - dans DIVERTISSEMENT
commenter cet article
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 08:36

UN BAISER 
et 
je me 
transforme en 



"BEAU PRINCE CHARMANT"


ATTENTION

"ABRACADABRA!!!!!!"








MON-PRINCE-CHARMANT.jpg
BEN QUOI ??
FAUT Y CROIRE !

LOL MDR 

BONNE JOURNEE ENSOLEILLEE
DE 
PLEIN DE BONNES CHOSES
GROS BISOUS

Repost 0
Published by petitechouette - dans DIVERTISSEMENT AMOUR
commenter cet article
10 décembre 2007 1 10 /12 /décembre /2007 16:55
VOILA
C’EST UN 
ANNIVERSAIRE 
AUJOURD'HUI!!!!!!
5msl10y7.gif

J’AI ATTEINT
LES
100 COMS
 
 
lol mdr !!!!
Repost 0
Published by petitechouette - dans DIVERS
commenter cet article
9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 16:15

 

 

 

C’est l’automne dans le ciel
Qui est triste, il fait froid
C’est l’automne dans les cœurs
On en voit de toutes les couleurs
 
Car de galaxie en galaxie vagabondant
Ayant un jour perdu la notion du temps
Cet enfant décidément très extravagant
En rêvant espérait tromper les grands
 
 
Critique littéraire et poétique si savants
Il a copié des anthologies entières allégrement
Enrobant des vers célèbres universellement
De ses petits vers grouillants et répugnants
 
 
Je ne veux plus entendre parler de mort
Je veux le bonheur, les caresses de l’amour
Je veux tes mains sur mon corps en attente
Et tes baisers profonds recréant le désir. 
 
 
Sous le murmure des flots
Qui glissaient sur nos corps,
Comme une mélodie connue.
La nuit était, si belle encore.
 
Et de ce festif corps à corps
Naissait de sublimes promesses
Echangées par deux cœurs en liesse
Qui s’étonnaient d’y croire encore...  
 
 
Et pourtant l’espoir était toujours en leurs cœurs
La flamme brillait faiblement mais dansait
En eux. Chauffait leur pauvre corps ankylosés
Eclairant le chemin naguère crève-cœur
 
 
La lune cette nuit me fait une faveur
Elle est auréolée d’un hâle de blancheur
Oubliant le petit chemin souvenir des malheurs
Je savoure avec délice l’approche du bonheur
 
 
Ce bonheur hérité et partagé
C’est un rêve qui me laisse aller
Je rêvassais à longueur de journée
A songer à ce bonheur si partagé 
 
 
Nous les yeux plongés dans
Le bleu du ciel et les nuages filants
Rêves d’avenir et de présent
Dans le soleil, sourire du firmament
 
 
 
Où tu m’emmènes évidemment
Tes rayons réchauffent mon cœur
Alors surtout ne me fais pas peur
Et viens sécher mes pleurs
 
 
 
Le lourd de ton silence
M’entraîne dans l’errance
J’attends dans l’espérance
Ton sourire d’innocence
 
 
Et sonne ma délivrance
Je renais, je revis
Je retombe en enfance
A mon tour, je souris
 
 
Une éclaircie est venue quelques jours dans ma vie
Elle a prit le chemin de l’espoir
Elle a fait une échappée vers le bonheur illusoire
Mais elle a été rattrapée par l’insidieuse maladie qui me détruit.
 
 
Elle bourgeonne en moi comme une fleur fugace
Une jusquiame noire au soleil éclaté
Une méduse obscène aux filaments bleutés
Qui filtrent au fond du gouffre les fruits de ma disgrâce
 
 
Avec des yeux captivants
Les nuages fuyants
A ma porte souffle le vent
Et mon cœur serre les dents
 
 
 
Avec des yeux captivants
Et un regard d’enfant
Il se promène dans la ville
Youpie c’est la quille
 
 
Transporté par la joie
Les battements du cœur se font entendre
Des milliers de papillons multicolores dans le ventre
Prêt à relever tous les exploits
 

Pour regarder plus loin, la conviction
Pour se préparer à franchir les limites
Rassembler sa force, aller encore plus vite
Un silence et se lance dans l'action..
 

  

 

 

 

POEME ECRIT PAR PLUSIEURS PERSONNES:   19 au total

chaque petit paragraphe appartient à toutes les personnes ci dessous sachant que le dernier vers d'un paragraphe est donné à la prochaine personne dessous, sans qu'on sache ce que l'autre va mettre ni sur quel thème: 
BRAVO on recommencera, n'est ce pas????
 

Irène,Annick ABC,Laura,Juliette, Lilounette, Enriqueta, Morganlafey, Camomille, Rachida,

Dany (petite chouette), Mpolly, Christel, Laurence, Azalaïs, Victor (magnétique), Marithé, AP, Françoise.

Repost 0
Published by petitechouette - dans POEMES
commenter cet article